Une équipe responsable pour notre ville (groupe majoritaire)

Divorce prononcé au sein du groupe Ensemble pour Launaguet-Rassemblé
Le feu couvait sous les braises depuis longtemps et la séparation vient d’être actée. Comment pouvait-il en être autrement ? Depuis le début du mandat, le groupe d’opposition, résultat de la fusion de deux listes après le 1er tour des municipales, sans ligne de conduite commune cohérente, avait bien du mal à se structurer. D’un côté, des élus essayant d’être constructifs, participant largement aux actions que nous avons menées, jouant le jeu de la démocratie. De l’autre, des élus plus dogmatiques, apportant peu de propositions dans le sens de l’intérêt général. À titre d’exemple, souvent questionnés sur un sujet aussi sensible que celui des finances de la ville, aucune contribution nouvelle ou innovante n’a jamais été proposée. Deux sous-groupes aussi disparates et aux positions aussi opposées ne pouvaient faire chemin commun jusqu’au bout. Pour notre part, nous continuons à travailler avec responsabilité selon nos engagements pris devant vous en 2014. Les Launaguétois nous ont fait confiance et, malgré un contexte difficile et une raréfaction des ressources communales, nous avons maintenu le cap des services publics et avons encore pu investir tout en préservant notre patrimoine. Fidèle à nos positions de campagne, notre groupe a toujours œuvré sans sectarisme en respectant les opinions des uns et des autres, et vous êtes nombreux à le reconnaître.

Un PLUi-H qui préserve notre ville
Voté par l’Assemblée Métropolitaine, notre nouveau règlement d’urbanisme conforte notre idée du bien vivre à Launaguet. Nous maintenons le cap sur une urbanisation maîtrisée et sur la protection de nos espaces naturels. Il reste chez nous beaucoup d’espaces à construire. Certains sont fermés et nous ne les ouvrirons que quand le besoin s’en fera sentir et en fonction de nos capacités d’accueil. D’autres sont ouverts mais avec des règles strictes, de hauteur notamment ou de pourcen- tages d’espaces verts. D’autres enfin sont à l’étude comme notre cœur de ville. Nous privilégions toujours un développement harmonieux et un équilibre bâti / non bâti.
Reste le problème épineux des transports et de la circulation, problème général à la Métropole mais encore plus exacerbé dans le Nord toulousain. Comme l’a souligné notre député Jean-François Portarrieu, il est urgent de s’atteler à l’accessibilité de ce territoire. Il s’emploie à unir toutes les forces politiques pour un nouveau pont sur la Garonne, ainsi que sur le projet d’aménagement ferroviaire entre la gare Matabiau et Castelnau d’Estrétefonds.


Ensemble pour Launaguet – Rassemblé (groupe minoritaire)

N’en déplaise à M. le Maire, tout s’aggrave !
Les fins de mois commencent de plus en plus tôt.
Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, des inégalités qui explosent, des services publics qui disparaissent, telle la gendarmerie locale.
Saluons l’arrivée d’un policier municipal, malheureusement beaucoup de temps passé pour revenir à 4 pour 9 000 habitants.
Force de proposition depuis 2014, nombreuses ont été retenues et mises en application. Soucieux de vos attentes, nous resterons à votre écoute pour sortir enfin des dogmes qu’exploitent encore la majorité socialiste.
Bonne rentrée à tous.

 


Launaguet au cœur (groupe minoritaire)

Georges Trescases et François-Louis Vioulac ont créé un nouveau groupe centriste et humaniste proche de la Majorité Présidentielle, première force sur Launaguet aux dernières élections Européennes.
Ils saluent la mémoire de Richard Largeteau.

 

La loi de février 2002 concernant la démocratie de proximité prévoit les expressions politiques dans le journal municipal. Les textes et illustrations publiés dans cette page n’engagent que leurs auteurs.
  • Envoyer par e-mail

En un clic