Le moustique tigre n’est pas un moustique comme les autres.

Contrairement au moustique commun qui est un moustique nocturne dont le bourdonnement en vol est bruyant, le moustique tigre est actif en journée et son vol est silencieux. Il est de très petite taille et à des rayures noires et blanches.

Le moustique tigre se développe en quatre étapes : œuf, larve, nymphe et adulte. Il privilégie de petites quantités d’eau claire pour pondre ses œufs et se développer.

En période hivernale, il n’y a plus de risque de piqûres puisque le moustique entre en période de repos.

Il se développe dans toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels où l’eau peut stagner : vases, pots, fûts, bidons, bondes, rigoles, avaloirs pluviaux, gouttières, terrasses sur plots…

Pour lutter contre les moustiques, privons-les d’eau : la façon la plus efficace de se protéger est d’évacuer les eaux stagnantes qui constituent les gîtes larvaires.

 

  • Envoyer par e-mail

En un clic