La machine ne paye pas de mine, et pourtant ! Téléguidé par un spécialiste, le robot-broyeur de la CUMA PEI (Pyrénées espace d’innovation) broie en un temps record hautes herbes, ronces et arbustes. Il faut dire que sur la Plaine des Monges, un terrain privé situé en contre-bas du château de Launaguet, les plantes prolifèrent, rendant chaque année plus difficile l’arrivée des brebis au printemps.

 

« Nous avons ici un milieu qui se referme de plus en plus. Or cela pose plusieurs problématiques : la pérennité de notre opération d’éco-pâturage, les risques d’incendies, ou encore la dégradation de la vue paysagère puisque les buissons viennent cacher le château »,

Natacha Marchipont, adjointe en charge de l’environnement

 

Soutien du Département

Sollicité par la mairie, le Conseil départemental de la Haute-Garonne a accepté de financer l’intervention d’un engin mécanique, facilitant le travail de débroussaillage. Jeudi 27 janvier, Bernard Bagnéris, vice-président en charge de l’agriculture durable, est venu constater par lui-même l’efficacité du robot-broyeur.

 

« L’entretien des espaces est un moyen pour le Département de soutenir l’activité économique des agriculteurs, et favoriser l’installation de bergers. L’opération d’éco-pâturage menée avec la mairie de Launaguet depuis quatre ans en est un bon exemple puisque le berger Moïse a multiplié par deux son cheptel de brebis »,

Bernard Bagnéris, vice-président du Conseil départemental en charge de l’agriculture durable

 

Cette expérimentation, menée en lien avec l’Association de chasse communale agréée (ACCA) de Launaguet, s’est tenue sur deux jours et a permis le débroussaillage d’environ trois hectares de terrain. Avec l’intervention prévue du chantier d’insertion pour continuer l’entretien de l’espace, la Plaine des Monges est désormais prête à accueillir les brebis au mois de mars prochain !

  • Envoyer par e-mail

En un clic