Samedi 24 avril 2021, la commission environnement et développement durable, menée par Natacha Marchipont, a organisé une 1ère réunion publique pour les riverains du projet de revégétalisation du parc des Cerisiers. Cette rencontre avait pour objectif d’informer les habitants du quartier sur le projet, et de recueillir leur avis sur la forme et le positionnement de la future micro-forêt.

Le projet d’implantation d’une micro-forêt au sein du parc des Cerisiers s’inclut dans une démarche plus large de revégétalisation des espaces publics, dans laquelle les dimensions de démocratie participative et de co-construction avec les riverains sont essentielles.

Les 31 personnes présentes ont participé à 3 ateliers sur des thématiques différentes :

  • Une forêt Miyawaki, Quesaco ?
    Cet atelier, animé par le collectif micro-forêt, avait pour but de présenter le concept de micro-forêt et d’en détailler les aspects techniques, car le collectif micro-forêt a déjà ce type de projet.
  • Et la biodiversité dans tout ça ?
    Le CPN Launaguet a présenté le projet de la micro-forêt du point de vue de la biodiversité et des bénéfices d’un tel projet.
  • Retour vers le futur
    Les élus de Launaguet ont présenté l’histoire du parc des Cerisiers et son évolution, depuis l’époque où il n’était qu’un champ, en passant par la construction des Mirabelles, jusqu’à aujourd’hui où c’est un quartier résidentiel.

Ces ateliers ont permis de présenter le projet précisément tout en recueillant l’avis des personnes présentes. Chacun a d’ailleurs pu faire des propositions sur la forme de la micro-forêt : ronde, ovale, en cœur, en fleur à 4 ou 5 pétales ou patatoïdale.

Quant au positionnement de la micro-forêt, tous les riverains s’accordent sur un recul de 10 m entre les arbres et les maisons, pour limiter la perte d’ensoleillement.

Cliquez sur une photo pour l'agrandir

  • Envoyer par e-mail

En un clic