Du 19 septembre au 1 octobre 2020

Pendant ces dix jours d’exposition, qui débuteront à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, les membres du comité Expo vous accueilleront pour les visites dans la salle des mariages et à l’Orangerie, ainsi que sur les espaces extérieurs.

Vernissage : vendredi 18 septembre à 18h30 (sous réserve de modification en raison des contraintes sanitaires en vigueur).


Présentation des quatre artistes de la 20ème édition de Peintures et Sculptures au château

Olga YAMÉOGO, peintre

La peinture d’Olga Yaméogo, née au Burkina Faso, puise sa vitalité dans sa culture d’origine.Olga Yaméogo portrait

Une fusion s’est opérée en France où la vie de l’artiste, liée à son quotidien d’art-thérapeute, invite des personnages imaginaires qui évoluent dans un monde où la couleur, reflétant une certaine idée de la vie, lance ses appels et interpelle l’autre.

Ses compositions très charpentées nous conduisent vers des latitudes où les couleurs donnent leurs densités extrêmes à la lumière.

Olga Yaméogo l'autre FranceSa peinture raconte sans que l’anecdote cache le véritable sujet du tableau, mais c’est toujours avec les yeux de la générosité, celle d’un monde de luttes permanentes en quête d’une place singulière.

 

Bruno RENARD, sculpteur

Qui suis-je pour dire : la vie n’aurait pas d’histoire sans Art.Bruno Renard portrait

L’art est là, dans la nature, autour de nous. Elle le traduit dans ses formes : une branche courbe d’un arbre, une autre droite comme un “i “, forment des lignes qui occupent l’espace. Elles s’enroulent, s’éloignent pour aboutir à des formes qui s’élèvent tout en étant ancrées au sol. Passer un moment à regarder un arbre, le toucher cela nous remplit de sa force.

Mes sculptures transmettent cette énergie là, lorsque nous les regardons et les touchons. Mon travail s’inscrit dans ce chemin de recherche de courbes et d’élévation.Bruno renard Regard

Après une joute corporelle avec la matière, une tôle à l’origine plate et inerte, un tube droit et rigide, ou un bois dur et enraciné deviennent des formes posées, élevées, présentes.

 

Jean-Marie VIAUD, photographe

Le cœur de son projet artistique : partir du réel, que la photographie capte inexorablement, pour parvenir à quelque chose plus abstrait, qui fait appel à l’imagination de chacun.JEan-MArie Viaud photo

Ses photos ont le pouvoir de nous contorsionner, à l’endroit, à l’envers, de près, de loin, elles se regardent sous tous les angles. L’objectif final étant de surprendre et d’impliquer le spectateur.

Les métaphores que l’on emploiera pour décrire son travail seront souvent empruntées à la peinture, à la calligraphie aussi. Mais il est bien question ici de photographie, et de la liberté qu’elle a prise dans son rapport au réel.
La question qui se pose face à ces images ne doit plus être « Qu’est-ce que c’est ? », qui fait allusion à l’objet représenté par la photographie, mais « Qu’est-ce que je vois ? ».

 

ANNE JAMATI, illustratrice

« La croqueuse du vif »Anne Jamati portrait
Voilà un terme un peu cru pour désigner le travail ou plus exactement la passion d’Anne Jamati.
En effet, elle se plaît à s’arrêter là où l’action et le paysage lui racontent une histoire. Sans enlever un seul objet ou personnage pour l’esthétique, elle croque tout !

Car pour Anne tout est là ! Sans lever le feutre, elle démarre d’une ligne et ne s’arrête que lorsque l’histoire se termine…

« Il était là devant moi et faisait partie du décor, alors il fait partie de mon dessin ! »

Anne Jamati TilleulsProches du monde d’Hugo Pratt, ses noirs et blancs contrastent avec la page et dansent comme une bande dessinée racontant notre vie !

 

Exposition / tout public

Entrée libre du lundi au vendredi de 9 h 30 à 11 h
Mercredi & vendredi de 16 h à 18 h
Samedi 19/09 & dimanche 20/09 de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h
Samedi 26/09 et dimanche 27/09 de 15 h à 18 h

Contact : Service culture

95 chemin des Combes, 31140 Launaguet
Localiser
  • Envoyer par e-mail

En un clic